Comment distraire son toutou à la maison quand on est confiné

Occuper-son-chien

 

Re-confinement oblige…

Nous voilà contraints de rester chez nous le plus possible… Et de limiter les balades quotidiennes de nos chiens.

 

Heureusement, pour le plus grand bonheur de nos toutous (et le nôtre !), les parcs et jardins restent ouverts.

Donc si vous en avez près de chez vous, ils seront parfaits pour vos futures balades canines.

Mais il vous faudra tout de même respecter les contraintes du confinement.

Et donc fini, pour le moment, les promenades de 2 ou 3 heures, pour votre toutou !

 

Maximum 1 heure par jour.

Maximum à 1 km de chez vous.

Avec une attestation obligatoire, dûment renseignée, datée et signée.

 

Ces seules sorties possibles ne suffiront donc pas au plein épanouissement de votre canidé.

 

Alors que faire pour occuper, dépenser votre toutou et continuer à lui donner une belle éducation, tout en respectant scrupuleusement le confinement ?

 

C’est que je vous propose de découvrir dans cet article. 🙂

 

Bonne lecture !

 

dresser son chien

 

 

Occuper et dépenser son chien lors des balades

 

 

Sentir, sentir, et encore sentir…

 

 

Le 1er bon réflexe est de faire en sorte que votre toutou se dépense un maximum lors de ses balades, qui ne seront pas bien longues.

 

Comment faire ?

 

Tout simplement lui laisser faire ce qui est naturel pour lui : sentir, renifler !

Utiliser leur truffe est quelque chose d’évidemment naturel et inné chez nos canidés… Mais surtout, de très relaxant et détendant !

 

Tous les canis lupus familiaris en ont besoin !

 

C’est une sorte de méditation pour eux… Un toutou qui peut « en prendre plein la truffe » pendant 30 minutes sera beaucoup plus calme par la suite !

Donc, on n’aura pas forcément besoin de faire courir énormément son chien durant sa balade raccourcie. Mais plutôt, le laisser flairer à sa guise, tout ce qu’il veut !

Cela sera beaucoup plus apaisant pour lui…

Et donc, cool, pour nous aussi ! 😉

 

Quoi faire, concrètement, pour cela ?

 

 

     > Laisser votre chien se promener en liberté

 

Idéalement sans laisse donc, et détaché. Si cela est autorisé bien sûr ! Certaines municipalités l’autorisent.

Sinon, en longe si vous avez.

Il est évident qu’une balade en liberté n’a rien à voir, pour un toutou, avec une promenade en laisse courte !

 

Donc privilégiez le plus possible une balade au cours de laquelle votre toutou peut bouger librement et aller sentir tout ce qui l’attire.

 

Pas facile à faire au cours du confinement bien évidemment, mais si vous pouvez varier les lieux également, ce sera parfait !

 

 

     > Marche en laisse et non « au pied »

 

Si vous êtes obligé(e) de maintenir votre canidé en laisse (et n’avez pas de longe), alors privilégiez vraiment la marche « en laisse » et non « au pied ».

 

La différence entre les deux ?

 

La marche en laisse permet au chien de se balader avec vous, en étant relativement libre de ses mouvements, et d’aller sentir tout ce qu’il veut. La seule limite est que la laisse doit toujours rester détendue.

Donc le loulou profite de sa balade. Une vraie promenade, qui lui permet de s’en mettre « plein la truffe ». 😉

 

Alors que la marche « au pied » est, normalement, un exercice d’obéissance.

Au cours duquel le toutou est quasi collé à vous, vous fixe du regard… Cela lui demande beaucoup de concentration et n’est en rien une balade « plaisir ».

Même dans une version un peu soft, le loulou doit quand même rester très proche de vous. Il ne profite alors pas franchement de sa promenade !

En plein confinement, ce seul type de balade est bien dur pour nos amis à 4 pattes !

 

Optez vraiment pour la marche en laisse !

 

Pour qu’elle soit efficace et agréable, pour votre chien comme pour vous, il faut que votre laisse soit relativement longue.

Minimum 1,50 m.

 

 

Dépenser physiquement son toutou

 

 

Bien évidemment, autant également essayer de profiter de cette heure de sortie autorisée pour dépenser physiquement votre toutou !

Là, tout est possible, bien sûr !

Et dépend de ce que votre chien, et vous-même, préférez. 🙂

Jeux de lancer de balle, de bâton, de frisbee…

 

Vous vous baladez dans un parc ou une forêt ? Alors improvisez un mini parcours d’agility… Et apprenez à votre toutou à sauter par-dessus un petit tronc d’arbre, monter sur une souche, passer sous une autre branche…

 

Bref, amusez-vous ! Et amusez-le ! 🙂

 

Vous pouvez aussi, tout à fait, ponctuer votre sortie d’exercices d’obéissance.

Travail des positions (assis, debout, couché), du pas bougé, du rappel… Et grosses récompenses par la suite.

 

Bref, investissez-vous. Partagez ce moment avec votre toutou !

 

Surtout, pensez bien à vous munir de votre attestation. A télécharger, ou recopier, à partir du site du gouvernement

 

 

Occuper et dépenser son toutou… A la maison 

 

Distraire son chien pendant le confinement

 

 

Poursuivre la dépense physique

 

 

Bien évidemment, vous n’êtes pas limité(e) aux seules balades extérieures pour « fatiguer » votre toutou !

 

Et heureusement !

 

Vous pouvez tout à fait continuer à jouer avec lui, par exemple, chez vous. Idéalement, si vous avez un jardin, sinon directement à l’intérieur.

Privilégiez les jeux que préfère votre toutou : balle, jouet qui couine…

Et bien sûr, les cordes, boudins ou autres accessoires qui lui permettra de jouer avec vous, en tirant.

 

 

Vous pouvez aussi tout à fait créer, dans votre salon, un mini parcours d’obstacles ! Avec des chaises, table, coussins…

Et ainsi faire réaliser des parcours à votre canidé, tout en lui apprenant de nouveaux ordres.

Les directions notamment : « droite », « gauche », « en avant », « recule »…

Tout en vous amusant. 🙂

 

 

 

Stimuler intellectuellement et olfactivement son canidé

 

 

Voilà un autre aspect, primordial pour nos toutous et pourtant trop souvent totalement ignoré.

Au-delà de la dépense physique, nos loulous ont aussi besoin de se dépenser intellectuellement !

Et de faire fonctionner à tout prix leur odorat (en parallèle des (courtes) balades).

 

Il existe de multiples possibilités pour cela !

Parmi celles-ci (la liste est loin d’être exhaustive !) :

 

  • Le jeu des gobelets 

cacher des croquettes sous des gobelets plastiques (ou mini pots/caches pour fleurs/plantes).

En utilisant par exemple 3 ou 4 gobelets, et en ayant mis des croquettes seulement sous l’un d’entre eux, ou deux maximum.

Laissez votre chien se dépatouiller avec cela, pour retrouver les croquettes. 🙂

 

 

  • Apprendre à votre chien à « chercher » un jouet ou objet

Pour cela, vous prenez par exemple 1 de ses jouets favoris.

Vous le faites « assoir/pas bouger » (ou tenir par quelqu’un si besoin), après avoir attiré son attention avec son jouet… Puis vous cachez l’objet (au départ, de manière très facile à trouver pour votre chien), et dites à votre chien de le chercher.

Grosse fête/jeu, quand il le trouve !

Petit à petit, vous augmentez la difficulté de la « cachette ». 

 

 

  • Cacher une partie des croquettes

A l’intérieur de votre logement, de manière à ce qu’il cherche un peu pour les mériter… Et les déguster !

Faites asseoir/pas bouger votre chien dans une pièce, tandis que vous cachez quelques croquettes dans une autre pièce. Puis allez chercher votre loulou, faites-lui sentir 1 ou 2 croquettes, puis dites-lui de chercher les autres !

Guidez-le un peu au départ, si besoin.

Bien sûr, semez-les de manière à ce qu’il en retrouve facilement au début.

Puis corsez la difficulté !

Evidemment, c’est encore mieux si vous pouvez le faire dans votre jardin.

 

 

  • Le jeu de la bouteille en plastique percée 

Prenez une bouteille en plastique vide (un peu épaisse). Et faites quelques jolis trous.

Remplissez-la alors de quelques petites friandises (plus petites que les trous !) et donnez-la à votre toutou.

Il devra la faire rouler, la secouer… Pour récolter les friandises !

   

 

  • Utiliser des « jeux intelligents » déjà prêts 

 Il s’agit souvent de jeux dans lesquels le toutou doit appuyer sur des manettes, retirer des cônes, tirer des ficelles… Pour recueillir des petites friandises.

Certains aussi utilisent des sortes de « boutons poussoirs », que l’on peut détacher du socle et qui agissent alors comme une télécommande à croquettes !

Vous pouvez déposer le bouton dans une pièce, le chien appuie, et va vite chercher ses friandises dans un autre coin de la maison, sur le socle de l’appareil (dès qu’il a compris le système bien sûr).

Cela peut être une vraie activité sympa pour lui… Et vous !

 

 

Confinement occuper son toutou

 

 

  • Un excellent accessoire : le tapis de fouille !!

Connaissez-vous déjà ?

C’est un jeu ultra intéressant pour les toutous, qui leur permet de se défouler, se canaliser, tout en vivant une expérience très plaisante.

 

Il s’agit d’un tapis avec tout un tas de cachettes, qui permet de placer plein de friandises (ou de croquettes) pour votre loulou, qui prendra un grand plaisir à les chercher pour les dévorer !

Le tapis de fouille peut être utilisé au quotidien, en remplacement de la gamelle (si votre loulou mange bien des croquettes), pour les toutous très gloutons.

Les repas durent alors beaucoup plus longtemps, tout en stimulant et fatigant plus les loulous !

 

Si vous souhaitez en découvrir davantage sur les tapis de fouille, je vous invite à découvrir ceux de notre boutique Oscar Le Chien

Pour vous aider au mieux dans cette période particulière de confinement, nous vous offrons une remise de 10%, avec le code : confinement.

 

 

 

Répondre au besoin de mastication

 

 

Nos toutous ont un très grand besoin d’utiliser leurs mâchoires, leurs dents…

Si nous ne répondons pas à ce besoin (ainsi que celui de se dépenser physiquement et intellectuellement), alors que feront nos canidés ?

Eh bien, ils y répondront eux-mêmes ! 😉

D’où des soit-disantes « bêtises ». Et des dévorages en tout genre : chaussures, tapis, pied de meubles, canapés, coussins, télécommandes…

 

Bref, alors autant répondre à ces besoins tout simplement fondamentaux de nos toutous !

 

Concernant la mastication pure, et de surcroît en plein confinement, l’idée est d’occuper, sainement, les toutous le plus longtemps possibles.

 

Que peut-on alors utiliser pour cela ?

 

Beaucoup beaucoup de produits sont proposés de nos jours !

 

On va s’orienter vers les plus naturels et sains possibles. Du moins, c’est mon approche, et mo objectif. 😉

 

Parmi les principaux objets à conseiller :

 

  • le traditionnel bois de cerf

Très résistant, on peut en trouver très facilement maintenant.

Je vous invite à en choisir un qui soit coupé sur la longueur. De manière à ce que votre loulou puisse s’occuper de « l’intérieur » (plus appétent, et facile à ronger).

 

  • les os en peau naturelle (ou tissus conjonctif naturel), sans adjonction de produits chimiques.

 

  • les oreilles de cochons ou de boeuf

 

  • les sabots de vache

 

  • le classique jouet « Kong »

 

J’imagine que vous connaissez déjà ?

 

Mais connaissez-vous également la petite astuce pour que votre chien joue encore plus avec ? 

Vous pouvez le remplir d’un mélange de croquettes et de viande hachée, de pâté, de fromage,… Et surtout, le placer au congélateur quelques heures !

Cela deviendra une véritable glace pour votre loulou, et l’occupera beaucoup beaucoup plus longtemps !

 

Pour toutes ces friandises, vous trouverez tout ce qu’il vous faut (et bien plus encore !) sur le site de notre partenaire :

 

 

 

 

 

 

Deux points de vigilance pour son toutou

 

 

Pour beaucoup de nos loulous, ce deuxième confinement va être une période bien particulière.
A priori, moins de sorties.

Si vous êtes en activité, vous serez peut-être en télétravail.

Bref, notre canis lupus familiaris va vite réaliser que la période n’est pas « normale ».

Pas habituelle en tout cas. 🙂

 

Alors attention à ne pas créer d’autres soucis en modifiant encore plus ses habitudes. Et surtout, en ne le sollicitant pas trop !

 

Parfois, certains maîtres veulent tellement profiter de leur présence qu’ils vont jouer énormément avec leurs chiens, les stimuler… Quasi au point de ne plus, ou moins, respecter leur besoin de tranquillité.

De dormir dans leur coin un moment. De s’isoler.

Notamment pour les chiens à tendance anxieuse.

 

Alors laissez-les « reprendre » ou conserver tranquillement leurs repères, en étant, par exemple, tranquilles dans leur panier.

 

Et cela vous sera d’autant plus utile pour un autre élément essentiel au bien-être de nos toutous. : leur capacité à rester seuls.

 

Car, pour une majorité d’entre eux en tout cas, la fin du confinement va rimer avec « retour de la solitude ». Et, si vous êtes restés à 100% du temps avec votre toutou pendant des semaines et des semaines, alors il vous sera très délicat de repartir au travail du jour au lendemain. Et sans que cela ne pose souci à votre canidé.

 

Alors, chaque jour, éloignez-vous un peu de lui, quelques temps. Et laissez-le seul.

Complètement seul.
Tout simplement parce que ce sera probablement comme cela pour lui, par la suite.

Alors en travaillant ce point, de manière simple et cool chaque jour, vous rendrez un immense service à votre loulou.

 

Il le vaut bien, non ?

 

Allez, prenez soin de vous… Et de votre loulou bien sûr. 🙂

 

 

adopter-un-chien

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire