Vous avez décidé de prendre un canidé ? Alors découvrez toutes les questions à vous poser pour bien choisir votre toutou !

toutes les reponses pour adopter son chien
Bienvenue sur le blog « Maître et Chien Epanouis » !

 

 

Et surtout… Bravo à vous !

 

 

Bravo de vouloir franchir le pas… D’adopter un chien ! 🙂

 

Vous êtes sur le point de démarrer une très belle aventure !

 

Elle va s’accompagner d’une véritable révolution dans votre vie, car partager le quotidien avec un toutou vous apportera son lot de nouveautés, de bonheurs… et de changements !

 

Afin de démarrer au mieux cette nouvelle odyssée, je vous invite à découvrir cet article. Il vous présente les éléments indispensables à prendre en compte avant d’adopter votre loulou.

 

Alors, prêt(e) ?… C’est parti !

 

Bonne lecture à vous !

 

Bien sûr, n’hésitez pas à me laisser vos commentaires, ou questions ! 🙂

 

 

 

Confirmer son envie d’adopter un chien

 

 

Suis-je prêt(e) à avoir un chien ?

 

Adopter un animal de compagnie (chien, chat, lapin…) impose une vraie réflexion, et la prise en compte de nombreux facteurs.

Peut-être encore plus quand il s’agit d’un chien !

 

Parce que le choix que vous vous apprêtez alors à faire va avoir des incidences sur votre vie, sur votre quotidien, sur votre famille… Pour les 10 ou 15 années à venir !

Mieux vaut il prendre son temps.

Réfléchir sereinement et tranquillement, afin de faire le bon choix.

 

La première question, essentielle à se poser, avant d’adopter votre chien (dans un refuge, ou d’aller le chercher dans un élevage), est tout simplement :

 

Suis-je prêt(e)… ?.

 

Suis-je prêt(e) à assumer pleinement mon futur rôle de maître ?

Suis-je prêt(e) à m’engager à tout faire pour m’occuper parfaitement de mon toutou, et le rendre heureux ?

Suis-je prêt(e) à répondre à tous ses besoins (sorties, alimentation, jeux, soins…) ?

Suis-je prêt(e) à me documenter, à apprendre (sur son éducation par exemple) ?

 

Et surtout…

 

Est-ce que je pourrai être un bon maître, une bonne maîtresse pour lui ?

Et lui offrir la belle vie qu’il mérite ?

 

La seule réponse possible à ces questions est « Ouuuuuiiiiii ! ».

 

Sinon, abandonnez dès maintenant l’idée de prendre un chien !

Optez plutôt pour un animal moins exigeant en termes de soins… Peut-être un poisson ?? 😉

 

Mais si vous êtes vraiment prêt(e) à adopter tout prochainement un fidèle compagnon canin, alors suivez-moi et passons ensemble à la suite ! 🙂

 

 

Est-ce que j’aurai assez de temps pour mon chien ?

 

 

Cela, bien sûr, va dépendre de votre âge, de votre activité, de votre quotidien…

 

Travaillez-vous ?

Etes-vous à la retraite ?

Avez-vous beaucoup de temps libre ?

 

Car s’occuper d’un chien, et le rendre heureux, demande beaucoup de temps !

 

Impossible de rogner sur ce critère…

 

Bien évidemment, même si vous travaillez, il vous sera tout à fait possible de prendre un chien. Heureusement ! 😉

Mais il faut avoir bien conscience qu’en rentrant le soir, il faudra vous occuper de lui.

Bien souvent, après une journée de travail, on se sent fatigué. On n’a pas forcément envie de sortir, surtout en hiver, ou par mauvais temps.

Mais votre toutou, lui, vous aura attendu une bonne partie de la journée… Alors dès votre retour, ce sera son moment à lui ! 🙂

Il faudra donc obligatoirement le sortir (et pas uniquement une balade de 10 minutes pour aller faire ses besoins). Et passer du temps avec lui : jouer, le caresser, le chouchouter, le brosser, lui donner à manger, l’éduquer…

 

Bref… Lui accorder du temps.

 

Voir également s’il vous est possible de rentrer le midi. Ou quelqu’un de votre foyer. Car laisser votre loulou seul durant 7 ou 8h n’est pas fantastique, même si cela se fait.

 

Vous pourrez aussi prévoir une balade assez importante le matin, afin qu’il se repose et dorme tranquillement une partie de la matinée. Et donc… Probablement devoir vous vous lever plus tôt qu’actuellement ! 😉

 

Il vous faudra aussi réaliser une promenade beaucoup plus importante (1h30 ou 2h), le week-end. Balade au cours de laquelle votre loulou pourra être détaché, et courir librement.

 

Peut-être aussi que vous souhaiterez partager de belles activités avec votre chien, comme l’Agility, le cani cross, l’obée ryhtmée, ou l’obéissance… Qui viendront donc remplir un peu plus votre emploi du temps.

 

Ne pas négliger non plus le temps à accorder aux soins nécessaires.

Par exemple, brosser un chien aux poils longs (et démêler les noeuds !) peut très fréquemment nécessiter 15 ou 20 minutes !

 

 

Est-ce que mon lieu d’habitation est adapté à un chien ?

 

 

On se pose souvent la question : « Est-ce que je peux prendre un chien si je suis en appartement ? ».

La réponse est oui !

Et pratiquement n’importe quelle race de chien d’ailleurs.

 

A la condition que vous puissiez lui offrir ce dont il a besoin : beaucoup d’activités au quotidien !

Car sinon, bien évidemment, cela risque d’être bien compliqué, pour lui… Et pour vous !

 

Attention, « activités » ne signifie pas forcément « balades ». Mais aussi jeux, exercices de recherche, d’obéissance…

 

Il est important que votre environnement proche, votre quartier, puisse apporter à votre chien ce dont il a besoin. Idéalement un grand parc, un lieu tranquille où il pourra librement aller sentir, renifler de nouvelles odeurs, peut être jouer avec des copains…

Bref, avoir une vraie et belle vie de chien.

 

Par contre, si vous pensez qu’avoir une maison, et un grand jardin, suffira au bonheur de votre toutou, alors oubliez tout de suite cette idée !

Evidemment, avoir un jardin est beaucoup plus pratique (entre autres pour l’apprentissage de la propreté, les jeux, faire ses besoins…). Mais cela ne remplace en rien les balades ! Ni les jeux entre copains…

 

Surtout, ne commettez pas cette erreur !

Avoir un jardin ne vous dispensera en rien de sortir régulièrement votre chien…

Gardez bien cela en tête.

 

 

Ai-je le budget nécessaire ?

 

 

Avoir un chien représente un vrai budget.

Il faut en avoir bien conscience.

Car malheureusement, c’est souvent un facteur d’abandon (pour d’autres animaux de compagnie aussi d’ailleurs).

 

En moyenne, le budget annuel consacré à un chien est estimé entre 1200 et 1600 euros.

 

En tenant compte :

 

  • des frais vétérinaires (au minimum 60€, en moyenne, pour la vaccination)
  • la nourriture (budget qui varie, bien évidemment, selon la race, l’âge et l’activité de votre chien, le type et la qualité de nourriture : croquettes, pâtée, ration ménagère, barf…)
  • les achats de jouets et de matériel de toilettage (brosse, peigne, shampoing…), ainsi que laisse, collier, ou harnais, ou longe
  • l’achat d’un panier, d’une corbeille, ou d’une niche, pour lui assurer un couchage confortable et agréable pour lui
  • les traitements de santé indispensables (notamment anti parasitaires : tiques et puces (tous les mois ou 3 mois, selon le produit utilisé), vermifuges (généralement 3 ou 4 fois par an)…

 

Peut-être aussi le coût de son éducation si vous souhaitez faire appel à un éducateur canin comportementaliste. Ce qui est fortement conseillé !

Notamment s’il s’agit de votre premier chien… Et ne serait-ce que pour avoir les conseils indispensables.

Ou encore le prix de certaines activités (Agility, cani cross…)

 

 

Est-ce que l’envie d’adopter un chien est partagée ?

 

 

Enfin, il faudra bien vous assurer que l’envie de vivre avec un chien est bien partagée avec les autres membres de votre foyer.

Sinon, cela peut être source de tensions, de conflits. Et donc pas très agréable à vivre au quotidien !

L’envie devra aussi être partagée quant au choix du loulou lui-même…

 

 

Alors, justement…

 

 

Comment bien choisir son chien

 

 

Une fois la décision d’adopter un chien prise, restera à vous poser une autre question, tout aussi fondamentale !

« comment choisir son chien ? »

 

Et comme vous vous en doutez, ce choix va être primordial !

Il va conditionner les 10 ou 15 années à passer avec votre loulou. 🙂

 

L’objectif des interrogations à avoir concernant le choix de la race de son futur chien est de trouver la meilleure adéquation « homme/chien ».

En effet, l’inadéquation « maître/chien » participe malheureusement, bien souvent, aux trop nombreux abandons qui se déroulent chaque année (près de 100 000 chiens et chats abandonnés annuellement d’après la SPA)

 

Il faudra donc notamment que les caractéristiques physiques de votre futur loulou vous correspondent.

Tout comme ses traits de caractère !

 

Les questions réflexes à se poser pour bien choisir son chien :

 

  • Quelle taille de chien est-ce que je souhaite ?

Petit, moyen, grand, géant… Niveau tailles des chiens, la palette est large !

Allant de quelques kilos par exemple pour un Chihuahua, jusqu’à quasi 100 pour un Mastiff, en passant par 30 ou 40 pour un Berger Allemand, 40 ou 50 pour un Rottweiler…

 

  • Quel type de chien est fait pour moi ?

 

Chien sportif (chien de chasse, chien de berger…), chien avec du caractère (et que je saurai donc éduquer !), chien calme, chien d’appartement, chien de famille (notamment pour les enfants à bas âge, chien câlin, affectueux), entente avec les autres animaux de compagnie (chat, lapin…)…

 

  • Un garçon, ou une fille ?

 

Eh oui, cela aura aussi une importance ! Sachant qu’il y aura, entre mâle et femelle, des différences comportementales, et physiologiques, bien évidemment. 😉

 

  • Chiot ou chien adulte ?

 

Sur ce critère aussi, il faudra trancher !
Rassurez-vous, il y a aussi très régulièrement des chiots à adopter dans les associations ou refuges.

Sinon, bien sûr, vous pouvez prendre votre chiot directement auprès d’un éleveur.

 

Et justement…

 

 

Adopter un chien… ou l’acheter ?

 

 

adopter un chien et bien s'occuper de lui

 

C’est une question de choix personnel.

Il n’y a pas de jugement à avoir.

 

Que vous préfériez adopter un chien, ou un chiot, auprès d’une association de protection animale ou d’un refuge, ou acheter un chien, tout cela relève simplement de votre souhait.

 

Egalement de votre budget !

Du moins sur le moment…

Car acheter un chiot chez un éleveur représente, en général, un coût minimum de 800 ou 1000 €. Parfois beaucoup plus, selon les races concernées, et la mode éventuelle qui les touche (Berger australien, Shiba inu, Golden retriever…).

 

Les coûts d’adoption d’un chien (ou chiot) auprès d’un refuge ou d’une association (type SPA, fondation Brigitte Bardot, 30 Millions d’amis), s’élèvent, généralement, à quelques centaines d’euros.

 

Vous pourrez trouver également assez facilement des chiots dans les refuges ou associations ! Mais attention, ils sont généralement adoptés très rapidement !

 

Concernant les races elles-mêmes, on peut quasiment toutes les retrouver également !

Labrador, Golden retriever, Malinois, Bouvier bernois, American Staff, Berger allemand…

 

Bref… Vous devriez pouvoir trouver votre bonheur en adoptant un chien auprès d’une association.

Alors n’hésitez pas à vous rendre sur place, questionner le personnel soignant, demander à voir les chiens hors de leur box… Le personnel ou les bénévoles pourront vous donner de précieux renseignements sur le caractère des différents pensionnaires.

 

De plus, adopter un chien dans ce type de structures vous assure un suivi sérieux en termes de santé, et de soins apportés aux loulous (vaccins, vermifuge, traitements antiparasitaires…).

 

Vous pouvez aussi tout à fait poursuivre votre bonne action en faisant un don, lors de votre adoption.

 

D’autres animaux sont aussi prêts à l’adoption, notamment des chats, ou chatons ! N’hésitez pas si le loulou que vous venez d’adopter aime bien la compagnie de copains félins. Chiens et chats s’entendent souvent beaucoup mieux qu’on ne le pense !

 

Si vous ne trouvez pas immédiatement le chien idéal à adopter pour vous, alors regardez régulièrement les nouveaux toutous prêts à être adoptés.

Malheureusement, le nombre de chiens abandonnés ne diminue jamais. Et encore moins à certaines périodes, comme les départs en vacances.

 

 

Si vous optez finalement pour acheter un chiot chez un éleveur, un don auprès d’une association de protection animale, déclarée d’utilité publique, est toujours possible. 😉

 

Concernant les élevages, je vous invite, bien évidemment, à les visiter. Et observer attentivement l’agencement et la propreté des lieux, l’état de santé global des chiens, et des parents du chiot que vous voulez prendre…

Généralement, même si ce n’est pas une règle absolue bien sûr, il est préférable d’opter pour un éleveur qui ne propose qu’1, 2 ou 3 races maximum.

Plus, vous risquez de tomber dans un élevage « usine »… Méfiance donc.

 

 

Que penser de l’adoption ou de l’achat d’un chien chez un particulier ?

Cela est tout à fait possible également. Et peut parfaitement bien se passer.
En cas d’adoption (ou d’achat) d’un chien adulte, il est impératif de connaître les raisons de l’abandon du chien. Afin d’éviter tout problème de comportement difficilement gérable pour vous.

Ces raisons peuvent être complètement légitimes. Malheureusement, certaines personnes sont parfois obligées, à contre coeur, de se séparer de leur loulou. Divorce, perte d’emploi, déménagement hors de France…

 

Une précaution très importante : demander le plus possible de renseignements sur le caractère du chien (notamment par rapport aux enfants par exemple). Et surtout, proposer d’aller faire un tour, dehors, avec le propriétaire et son chien, afin de pouvoir observer le loulou lors de ses balades, en ville et en liberté.

Pour les chiots, observer et demander des informations sur les conditions « d’élevage » des bébés chiens. Au sein de la famille, ou au contraire, complètement isolés et exclus…

 

 

Prendre soin de son chien

 

 

Une fois votre loulou adopté, votre 1er devoir, en tant que maître, sera, bien évidemment, de… prendre soin de lui !

Cela passera par les différents soins à lui apporter :

 

  • la nourriture bien sûr,
  • les soins de santé : vermifuge, produits anti-tiques, anti-puces (attention aussi aux phlébotomes, pouvant apporter la leishmaniose
  • le lieu de couchage approprié (panier, corbeille, niche…) et propre.

 

Pensez bien à acheter tout cela avant d’accueillir votre loulou ! (jouets, friandises, couchage, laisse, collier ou harnais…).
Généralement, des croquettes pour quelques jours minimum sont fournies par l’éleveur ou le refuge.

 

Et bien sûr, par énormément de câlins, jeux… et belles promenades !

 

Indispensable ! 😉

 

Les soins à apporter à votre loulou varieront aussi selon son âge, ou les années qui passeront pour lui aussi.

De petits soucis de santé apparaîtront alors peut-être. Le budget « frais vétérinaire » risque de s’étoffer… Il sera alors peut-être temps pour vous d’opter pour une assurance santé pour votre loulou.

Cette solution peut s’avérer très avantageuse, selon les possibles maladies dont sera atteint votre chien.

 

Surtout, profitez bien du temps passé avec lui. Les années passent tellement vite !

 

 

Bien éduquer son chien

 

 

Enfin, pour terminer cet article, un sujet extrêmement important !

 

L’éducation de votre loulou !

Fondamental, pour vivre avec lui le plus beau des quotidiens !

 

En effet, un loulou bien éduqué pourra vivre une « vraie vie de chien ».

 

Vous pourrez lui offrir de longues et belles balades en liberté, s’il revient bien quand vous l’appelez.

Les promenades en laisse seront cools et agréables… pour vous aussi ! Et ce ne sera pas votre loulou qui vous promènera, en tirant comme un fou sur sa laisse !

Vous pourrez l’emmener partout avec vous, puisqu’il se tiendra bien et sera sage, où qu’il soit.

Ou au contraire, vous pourrez le laisser seul, sans souci, et sans dégâts, aboiements, ou pleurs durant vos absences.
Ce sera un plaisir de recevoir des invités, car votre loulou se tiendra bien, et ne leur sautera pas dessus. Et ne les harcèlera pas pour obtenir des caresses.

 

De plus, une bonne éducation peut vous mettre à l’abri de certains troubles de comportement, tel que la réactivité, l’anxiété de séparation, l’hyper attachement…

 

Bref, réellement indispensable !

 

Vous n’avez pas encore de connaissances sur ce sujet ?… Eh bien, il vous faudra apprendre !

Car éduquer un chien n’est pas du tout inné !
Il y a beaucoup de choses à découvrir…

Et beaucoup d’erreurs à éviter !

 

Et inutile de penser que l’amour ou l’affection suffira… Ce serait totalement illusoire !

Ces deux éléments seront tout simplement indispensables, bien évidemment… 🙂

Mais en rien suffisants pour une bonne éducation de votre loulou.

 

Alors, quand débuter l’éducation de votre loulou ?

 

Immédiatement !

 

Ou quasi…

 

Laissez à votre chien quelques jours pour prendre ses marques, découvrir son nouvel environnement (notamment s’il s’agit d’un chiot).

Puis démarrez, tout en douceur, les premiers apprentissages.

 

Et surtout… Belle route à vous ! 🙂

 

Profitez bien de votre loulou.

 

 

adopter-un-chien