Chiens qui paniquent lors des orages : comment les aider ?

Ciel qui s’assombrit, nuages qui se multiplient, vent qui souffle de plus en plus fort… Une tempête se prépare… Et nombreux sont les chiens à avoir peur des orages.
Peu importe leur caractère, qu’ils soient d’un naturel confiant ou peureux, ils seront nombreux à être gagnés par la panique lors des orages.
Alors comment aider au mieux les canidés qui sont effrayés par le tonnerre ?

Quelle attitude adopter ?
Quelles erreurs éviter ?

Vous allez découvrir les réponses à toutes ces questions dans cet article.

Pourquoi mon chien a peur de l’orage ?

En fait, les raisons pour lesquelles de nombreux chiens ont peur de l’orage ne sont pas très claires.
Diverses pistes peuvent être évoquées.
Le bruit sourd, et souvent soudain, produit par l’orage peut désorienter certains toutous. D’autant plus qu’il est accompagné d’éclairs, manifestations visuelles fortes, et peu habituelles pour nos chiens, tout comme l’est le tonnerre.

Le fait aussi, tout simplement, de n’avoir pas pu, ne serait-ce qu’une fois, se mettre à l’abri pour le chien, avec un « toit » sur la tête.
Ou de ne pas pouvoir, sur le moment, s’enfuir. S’extirper, se cacher de cet « ennemi » invisible, qui fait tant de bruit. Et auquel on n’est pas habitué.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un canidé peut prendre peur de l’orage du jour au lendemain. Il suffit d’une fois, pour que la panique liée aux orages fasse désormais son apparition !


Une explication génétique ne semble pas tenir, sachant que la peur de l’orage peut toucher n’importe quel chien, et donc n’importe quelle race canine.
Du Teckel au Dogue Allemand !


Au-delà du bruit du tonnerre, des éclairs, du vent… Les modifications de pression atmosphérique précédant les orages sont détectables par les chiens, et susceptibles d’engendrer, déjà, leur crainte ou leur panique.

Enfin, même si vous y reviendrons dans la suite de cet article bien sûr, évoquons déjà une autre raison fort plausible, de la réaction de panique des canidés face aux orages… La peur-même de leurs maitres et maîtresses face à ces mêmes orages et coups de tonnerre ! 😉

Les symptômes d’un canidé effrayé par les orages

Si votre chien redoute les orages, alors vous pourrez bien difficilement louper cet état !

Pour caricaturer à peine, on pourrait résumer la situation par :
« C’est quand un Rottweiler essaie de rentrer dans un trou de souris ! ».
Voilà. C’est à peu près ça !


Vous remarquerez donc sans doute les symptômes, ou signes, suivants chez votre toutou :

il pourra s’agiter, tourner en rond, se mettre à gémir, couiner, aboyer, pleurer.
Haleter fort également, hyper saliver.
Son rythme cardiaque s’accélèrera également (tachycardie).

Surtout, il essaiera à tout prix d’aller se cacher, se réfugier.
Idéalement dans un lieu très restreint, voire improbable, comme sous un lit, sous le canapé…


Certains chiens voudront aussi se réfugier dans des endroits bien spécifiques, comme la salle de bains, le lavabo, ou la baignoire.
Une explication possible est la recherche de lieux isolés électriquement, pour faire face à l’électricité statique créée par les orages.

chien-blanc-sous-couverture-verte

Que faire quand un chien a peur de l’orage ?

Mettre votre toutou à l’abri

Cette première réaction est l’évidence même. Mais il est tout de même capital de la rappeler.
Et de l’appliquer à 100%, surtout !


Votre premier réflexe, doit, absolument, placer votre chien le plus possible à distance de l’orage.
Et dans un lieu qui le rassurera au maximum.
Idéalement, un lieu isolé d’un point de vue sonore, et auquel vous habituerez votre chien, hors période orageuse, pour qu’il puisse s’y réfugier avec encore plus de plaisir.
Et surtout ?
S’y trouver en parfaite sécurité.
Cet exemple de lieu ? La salle de bains.
Pas du tout une obligation bien sûr.


Cela peut être n’importe quelle pièce, à partir du moment où elle met votre chien dans une position plus sereine, et l’écarte du « danger » que représente pour lui le tonnerre, l’orage.

Si vous êtes à l’extérieur, essayez de vous abriter comme vous le pouvez, ou mettez-vous dans votre voiture si vous êtes à proximité.

Anticiper les orages pour éviter la peur de votre chien

Comme bien souvent en éducation canine, l’anticipation est un excellent reflexe.

Aussi, une très sage décision, durant toute la saison orageuse, sera de regarder régulièrement la météo, et de prévoir, ainsi, au mieux, les orages à venir.
Vous ne pourrez pas tous les anticiper, bien évidemment.
Mais pour tous ceux que vous aurez vu venir, vous aurez eu la possibilité de mettre en place les meilleures solutions pour votre chien.
Par exemple, en évitant de sortir.
Ou en le rentrant à la maison s’il était à l’extérieur.
En fermant calmement vos fenêtres, éventuellement les volets… Et ainsi éviter de le faire, en mode « panique » quand l’orage éclate.
En donnant peut-être un calmant (voire la suite) à votre canidé, si c’est vraiment la panique totale lors du tonnerre.

Bien réagir soi-même

Nous voilà arrivés, maintenant, à un point capital. Qui peut même d’ailleurs, comme très rapidement évoqué en début d’article, avoir participé à la création de la peur de votre toutou face aux orages.
Et qui peut, en tout cas, avoir un rôle clé dans la gestion de la peur de votre chien pour les prochains coups de tonnerre !


Voyons tout cela dans le détail…


Peut-être êtes-vous, vous-aussi, dans ce cas de figure… Beaucoup de personnes ne sont pas à l’aise lors des orages.
Elles redoutent elles-mêmes le bruit, les éclairs, les bourrasques de vents, les éventuelles averses de grêle ou de pluie… Bref, les orages, les tempêtes sont déjà une source de stress, ou de crainte, pour elles.

Et cela est parfaitement légitime, bien sûr.

En revanche, on sait que nos toutous sont de très fins observateurs.
Et surtout, de grosses « éponges » émotionnelles. C’est à dire qu’ils vont être capables de repérer (et de se calquer, bien souvent) sur nos émotions, nos ressentis…

Donc ?
Si, vous-même, paniquez lors des orages, alors il y a de grandes chances que votre toutou panique également !
Même si, bien entendu, cela ne sera pas vrai dans 100% des cas.

Et même au-delà de nos éventuelles propres craintes face aux orages, comment réagissons-nous, fréquemment, lorsqu’éclate un orage ?

Eh bien, très souvent, c’est quand même un peu « panique à bord ! ».
On se précipite vers toutes les fenêtres pour vérifier qu’elles sont bien fermées (pour éviter l’eau bien sûr, mais également le bruit, pour le chien qui a peur ! 😉 ).
On se demande si on a bien fermé les vitres de la voiture.
Est-ce qu’il faut également fermer les volets ?
On se précipite pour débrancher les appareils électro-ménagers…
On espère que la tempête, ou l’orage, ne va pas dévaster le jardin et les nouvelles plantes, ou le potager !


Bref… Bien souvent, les orages ne sont pas les moments les plus sereins pour nous, humains ! Même si nous n’avons aucune crainte particulière de ces moments.

Mais pour nos toutous ?
Comment vivent-ils ces moments, ces agitations ?

Il y a de grandes chances pour qu’ils les analysent comme cela :


« Ouh là… Ces lumières bizarres dans le ciel, ça fait peur… Et ces bruits énormes, je sais pas trop d’où ça vient, ça me fait un peu flipper quand même…
En plus ? y’a papa et maman qui s’agitent dans tous les sens, et ils semblent complètement paniquer…
En un mot ? C’est grave !
Donc, aux abris
 !!! »


Voilà. 🙂

Du coup ?

Nous venons de mettre en évidence une excellente réaction à adopter, pour imiter, prévenir, la peur des orages chez votre toutou : restez vous-même la ou le plus zen possible !

Bien sûr, il faudra peut-être prendre sur vous, si les orages vous mettent mal à l’aise.
Il en va du bien-être de votre canidé. 🙂

chien qui a peur

Mais on peut aussi faire beaucoup plus que cela….

La fête de l’orage

Pour aller beaucoup plus loin que « en gros, arrêter de paniquer soi-même », on peut carrément prendre le contrepied de ce que l’on faisait avant.
Et avoir pour objectif de transformer un orage en un super moment !

En un moment de fête !

D’où, faire « la fête de l’orage ! ».

Pour que votre chien se mette, lui-aussi, en mode « fête » ! 🙂


Concrètement ?
Ce sera sans doute un vrai travail à faire « sur vous-même » pour vous prendre réellement au jeu.
Mais l’idée est vraiment de vous mettre dans un état de joie, de fête et de célébrer ce fabuleux orage qui se prépare !

Vous pourrez mettre de la musique, chanter, ou chantonner si vous en avez envie, pourquoi pas danser. Vous s’exclamer devant ce nouveau coup de tonnerre qui était magnifique. Ou devant ce superbe éclair.
Vraiment adorer cet orage, et en profiter un maximum !

Bien sûr, ce sera le moment de jouer également avec votre toutou. Avec l’un de ses jouets préférés. Ou lui donner de super friandises, qu’il adore, et qu’il n’a que rarement. Comme cela, l’orage sera aussi associé à de super récompenses pour lui !


Bien sûr, l’idéal est d’avoir anticipé, et de pouvoir déclencher vos festivités avant même que l’orage n’éclate.
Et tout dépendra également, du degré de peur de votre canidé (qui ne sera peut-être pas, les premières fois, en capacité de faire la fête de l’orage).

Si vous ne vous sentez pas de faire cet hommage à l’orage, en le débutant idéalement avant les 1ers coups de tonnerre donc, anticipez tout de même au maximum.

Et gérez au mieux votre calme, votre zénitude. Et emmenez votre chien, ou laissez-le aller, dans son lieu « refuge », là où il se sent le mieux lors des orages.
Avec des super jouets, ou friandises (certains chiens n’y toucheront pas).


Si vous pensez que votre chien est en capacité de faire la fête de l’orage, mais que vous, n’en serez pas un(e) digne représentant(e), alors demandez à quelqu’un d’autre de prendre le relai !

Pourquoi pas des enfants… Ils peuvent se prêter bien souvent beaucoup plus facilement à ce petit jeu !

chien-peur-de l-orage

Les calmants canins naturels

En plus de la bonne attitude à adopter au mieux, pour certains chiens, il sera intéressant d’essayer des produits calmants.
Idéalement naturels.
Ou plus forts, qui seront à prescrire par votre vétérinaire.

Les produits naturels seront souvent à prendre durant quelques jours, ou semaines, lors de périodes orageuses, et pourront être pris en plus, lors des orages, ou un peu avant (d’où, toujours, l’idée d’anticiper, dans la mesure du possible).

Parmi ces produits calmants naturels, citons notamment :

  • le traitement Adaptil, reproduisant une hormone maternelle, apaisante pour les chiots, qui existe sous différentes formes (collier, spray, diffuseur électrique)
  • le CBD, extrait de cannabis, très utilisé de nos jours

Je vous recommande la marque Botaneo.
Vous bénéficiez aussi de 10% de réduction, avec le code : maitreetchienep

Pour vous rendre sur le site ? C’est ici

Logo Botaneo

Une autre marque, de qualité, pour le CBD ?
100pour100CBD !
Et bénéficiez également d’une réduction de 10%, avec le code : ENJOY100CBD

Enfin, citons également le Zylkène, produit assez connu, et souvent proposé par les vétérinaires.

Désensibiliser son chien aux orages

L’idée est que le chien change d’émotion face à l’objet de sa peur, ou phobie par exemple.

Pour les orages, on voudra donc que le canidé devienne plus à l’aise lors de ces moments. Voire même, dans le meilleur des mondes, se sente bien.

On travaillera alors hors période d’orages bien sûr. « A froid ».
Car une fois que le chien est pris dans la panique, alors, bien évidemment inutile de penser pouvoir lui apprendre quoi que ce soit.
L’urgence, le vital pour lui, sera de se mettre à l’abri du danger, tout simplement.

Donc, à froid, l’idée est d’occuper son chien avec quelque chose de très agréable pour lui (un super jouet, une super friandise, qu’il n’a pas souvent) tout en, de manière très progressive, et au fil des séances de travail, l’exposer à l’objet de sa peur.
Ici, il suffira d’utiliser des enregistrements audio d’orages. (soit vous en trouvez sur Internet, soit vous enregistrez, vous-même, sur votre téléphone ou ordinateur, lors d’un prochain orage).

Ce travail est long, et se doit être très progressif.
Il faut avancer très lentement.
Et garder en tête votre objectif : votre chien doit rester zen, occupé avec ses friandises ou jouets, alors que le son enregistré de l’orage augmentera, peu à peu, au fil des séances.
Vous rapprocherez également le «  haut-parleur », si besoin.

Si votre chien prend peur ? C’est que vous êtes allé(e) trop vite.
Il faudra éloigner de nouveau le bruit et/ou baisser le volume. De manière à reprendre à l’étape précédente, qui laissait votre chien à l’aise.

Si vous le souhaitez, vous pourrez donc pratiquer cette désensibilisation.
Malheureusement, elle n’apportera pas de garantie de résultats… Notamment du fait que la peur des orages est multi factorielle pour nos amis canidés : le bruit bien sûr, mais également probablement les éclairs, le vent, et la pression atmosphérique.
Tant d’éléments délicats à reproduire dans notre désensibilisation…

que-faie-pour-calmer-un-chien-qui-a-peur-des-orages

Les erreurs à éviter avec son chien en cas de tonnerre

Ne pas lui donner la possibilité de se mettre à l’abri

Ce serait une grossière erreur.
C’est le 1er reflexe à avoir si votre chien, surpris par un orage, commence à paniquer.
Le laisser, ou le conduire, dans son « refuge » apaisant (que vous aurez pris soin d’identifier, ou créer, à froid).

Le rejeter, l’ignorer

Peut-être que le coin le plus apaisant pour votre chien sera…Le canapé, votre lit… Ou vos genoux !

Alors ? Je vous invite à accepter cela !
A ce moment-là, la seule chose dont aura besoin votre canidé, sera cet endroit.
Ne pas lui autoriser serait bien dommage.

Et ce n’est pas parce que, à ce moment précis, il aura été dans votre chambre, ou sur le canapé, qu’il en fera une règle absolue.
Ce sera juste à ce moment donné, pour le réconforter d’une peur, d’une panique totale.

Faut-il caresser son chien ?

On entend souvent dire qu’il ne faut surtout pas caresser, rassurer un chien qui a peur.
Sinon ?
On risque de renforcer cette peur, cette crainte.
Les choses sont un peu plus complexes que cela, en réalité.

Je ne vous conseille pas forcément, non plus, de caresser votre chien à outrance, durant une peur.
Mais plutôt de jouer sur vos propres émotions. Vos propres ressentis.
Ceux dont votre chien pourra s’inspirer, pour se sentir mieux.
Calme. Zénitude.
Et cela ne pourra que l’aider, même si le moment ne sera peut-être pas fantastique pour lui.

Laisser un commentaire