Enclos pour chiot : les 2 erreurs à éviter

Si vous venez de prendre un chiot, ou avez prévu d’en adopter un tout prochainement, alors vous vous êtes déjà sans doute pencher sur l’épineux sujet de l’enclos pour chiot, ou parc pour chiot.
Vous pouvez d’ailleurs vous reporter à notre article complet, pour plus d’informations sur ce thème.
Ici, dans ce texte beaucoup plus court, nous allons aborder les deux principales erreurs d’utilisation concernant l’ enclos pour chiot, ou la cage !
(nous emploierons le même mot dans ce texte).

Erreur n°1 : laisser son chiot des heures dans son enclos

Voici la raison principale qui fait que l’enclos pour chiot, ou la cage (encore pire !) peut être bien décrié par certains maîtres.
Et cela peut paraître tout à fait légitime !

Prendre un chiot et penser pouvoir le laisser directement, ou à moyen terme, des heures et des heures dans son parc est tout simplement… Une hérésie !

Mais déjà, distinguons tout de même les deux types d’accessoires : la cage pour chien, et l’enclos pour chiot (ou parc).

Le parc pour chiot, qui peut être d’une très belle taille par rapport au jeune toutou, me semble tout à fait indispensable quand on accueille un chiot !

Il présente, en effet, des avantages indéniables

Comme pouvoir limiter, ponctuellement, l’environnement accessible au jeune chien (ce qui peut, accessoirement, le priver de beaucoup de dangers !), l’aider à s’endormir quand il en a besoin (le lieu sera rassurant pour lui, sécurisé, et limité !), lui permettre de laisser tranquille, par moments, les éventuels autres animaux de la maison (chien, chat…).

Bref, l’enclos pour chiot présente, à mon sens, un côté quasi incontournable !

Bien entendu, il peut être un allié de 1er rang quand il s’agira à votre petit loulou d’éviter quelques « bêtises ».
Et le parc à chiot a vocation, comme son nom l’indique, à disparaître dès que le canidé a grandi.

Pour trouver de très bons modèles de parcs à chiots, à prix très accessibles ? C’est juste ICI.

La cage pour chien elle, est différente.

Beaucoup plus petite que la plupart des enclos pour chiot, elle pourra aussi, selon la taille bien évidemment, être conservée quand le canidé sera devenu adulte.
Une sorte de niche d’intérieur.
D’ailleurs, elle pourra tout à fait rester ouverte quasi tout le temps !

Et n’être fermée que quelques instants, quand il sera nécessaire que le chien soit dans son endroit, rassurant, au calme, et sans possibilité de s’en aller.

Je pense notamment pour l’accueil et le départ d’invités, pour un chien craintif, ou agressif.
Là, la cage servira de lieu de sécurité pour tous. Et sera fermée quelques instants simplement.

Et même si ce n’est que quelques secondes, ou minutes, fermer la ou les portes de la cage doit impérativement faire l’objet d’un apprentissage pour le loulou !

Et cette « fermeture » de quelques instants doit, obligatoirement, être très agréable pour lui !


Mais quoi qu’il en soit, ces deux accessoires canins, enclos pour chiot et cage pour chiot ou chien, doivent impérativement être connotés positivement pour votre chien !

En aucun cas, ils ne doivent être associés à une punition pour votre toutou. Sinon, on n’est pas du tout dans le bon état d’esprit ni utilisation de ces équipements.

Il ne s’agit en rien d’une « solution de facilité » pour les maîtresses et maîtres.
Bien au contraire !
La cage, le parc doivent être des endroits que votre chien va adorer !

Et dans lesquels il ira spontanément se « réfugier » quand il en aura besoin.

De fait, leur utilisation journalière ne peut pas être trop importante.
Surtout pour la cage.
Même habitué et appréciant sa cage, il est recommandé de ne pas y laisser son toutou plus de deux heures maximum.
Et il aura fallu, bien évidemment, faire un très apprentissage pour que le chiot adore s’y réfugier.

Pour choisir la meilleure cage pour votre chiot ?
Cliquez ICI.

Concernant l’enclos, espace beaucoup plus grand, le chiot pourra y rester plus longtemps, bien sûr.
Mais l’idée n’est vraiment pas de le laisser 8 ou 10 heures par jour, enfermé dedans !

Erreur n°2 : penser que l’enclos pour chiot va dispenser les maîtres de certains apprentissages indispensables !

Ah… Très belle erreur aussi concernant la cage ou le parc à chiot !

(peut-être encore plus pour la cage d’ailleurs).

« La cage vous empêchera les destructions. »

« Un chiot ne fera pas ses besoins dans sa cage, il ne souillera pas son environnement… il deviendra propre rapidement. »

Voilà.
Si, effectivement, vous pensez que la cage pour chiot va vous priver de réaliser les apprentissages indispensables et fondamentaux pour votre petit canidé, alors, oui, c’est sûr, que cela conduira tout simplement à une catastrophe !


La cage ou l’enclos pour chiot peuvent être de supers accessoires pour les chiens, mais uniquement si on a bien compris comment les utiliser.
Et à quoi ils peuvent être utiles !

Si votre chien ou chiot détruit durant vos absences, alors évidemment, il ne détruira plus votre canapé s’il est enfermé dans sa cage…

Forcément !

Mais ce raisonnement est tout simplement impensable !

Il faut voir la situation tout à fait autrement, et régler le souci de solitude qu’a votre chien.
Et c’est uniquement cela l’objectif !

L’apprentissage de la solitude est indispensable à réaliser.
Indispensable !

Si on enferme dans une cage un chiot ou un chien qui ne supporte pas la cherche femme 55 60 ans, cela ne va en rien changer le problème. Hormis, bien sûr, qu’il n’y aura plus de destructions physiques (et moins de dangers pour votre toutou bien sûr).
Mais lui, et encore pire en étant enfermé, va continuer à s’angoisser, être stressé durant vos absences !

Et il peut même tout à fait se blesser sévèrement avec sa cage, en la mordant pour essayer de sortir à tout prix, évacuer son stress, les tensions…


Donc, non, non, et non !

La cage ou l’enclos pour chiot ne peut en aucun cas, être utilisés dans le seul but de s’affranchir de l’apprentissage obligatoire de la solitude.

Il en est exactement de même pour la https://maitre-et-chien-epanouis.fr/site-de-rencontre-personnes-riches/ !

Cela demande un réel apprentissage, tant pour votre chiot que vous-même, et une disponibilité de votre part !

Penser recourir simplement à une cage pour que le chiot apprenne « à se retenir », et à attendre d’être hors de sa cage, est une hérésie.
Cela peut aider, pourquoi pas, mais de manière tout à fait ponctuelle.
Vous ne pourrez pas passer à côté de cet apprentissage-ci, non plus.

Et un dernier conseil : si vous ne voulez pas apprendre à votre chiot la solitude, ni la propreté… Eh bien, ne prenez pas de chien ! 😉


Si, en revanche, vous êtes prêt(e) à vous investir et à apprendre à votre futur toutou tous les apprentissages nécessaires, alors je vous invite à découvrir notre https://maitre-et-chien-epanouis.fr/femme-cherche-homme-saone-et-loire/ !



Laisser un commentaire