Education du Beagle : un véritable défi ?

Depuis plusieurs années maintenant, le Beagle est largement plébiscité par les familles, qui trouvent en ce chien de chasse un compagnon fidèle, joueur, affectueux et gentil avec les enfants.
Un chien de compagnie et de famille comme on en souhaiterait toutes et tous !
Toutefois, son éducation est souvent présentée comme relativement délicate.
Avec ce toutou pouvant se montrer, soi-disant, têtu et cabochard.
Alors, qu’en est-il concrètement de l’éducation du Beagle ?
Simple, pas simple ?
Difficile, impossible ?

Je vous propose de faire un point complet sur ce thème de l’éducation du Beagle, dans cet article.

Belle lecture à vous !

Education du Beagle : répondre à ses besoins essentiels

Avant même de parler de l’éducation du Beagle, revenons-en au caractère de ce gentil canidé aux belles oreilles tombantes.
Le Beagle appartient à la famille des chiens de chasse, plus précisément au groupe n°6 de la Fédération Cynologique Internationale (ou FCI).
Qui comprend les chiens courants, chiens de recherche au sang et races apparentées.
Tout comme, par exemple, le chien de Saint Hubert, le Français Tricolore, le Gascon Saintongeois, le Poitevin, ou encore le Grand Griffon Vendéen…

De ce fait, il paraît évident qu’il faudra porter son attention sur quelques éléments clés, pour obtenir une belle éducation de son Beagle, qui restera donc chasseur dans l’âme.
Mais pas vraiment « chien de garde », en revanche ! 😉

Dépenser son Beagle physiquement

Notamment, il faudra être en capacité de sortir régulièrement son Beagle, pour qu’il puisse utiliser ce pour quoi il est fait : courir, pister !

Donc, si vous n’avez que quelques minutes par jour, à consacrer à votre animal de compagnie, et n’aviez prévu qu’un petit tour de quartier en laisse, alors il vous faut vous poser sérieusement la question du choix de la race !
Peut-être qu’un Beagle n’est pas adapté à votre style de vie.

Il est bien évident que ce canidé, comme tout chien de chasse courant, a un grand besoin de liberté, de se dépenser, de courir, de pister…
Et cela, il ne peut le faire lors d’une petite balade de quartier. Que votre Beagle appréciera tout de même, bien sûr, mais surtout s’il ne s’agit que d’un « plus » pour ses sorties.
Et qu’il a bien droit, très régulièrement, à de belles promenades. Idéalement en forêt, ou dans un grand parc…
Et idéalement toujours… En étant détaché (dans les lieux l’autorisant, bien sûr).
Pour cela, forcément, il sera nécessaire de travailler le rappel de votre compagnon à quatre pattes.

Si, si, cela est tout à fait possible !
Il faudra travailler, c’est certain.
Mais pas de fatalité.
Un Beagle avec un bon rappel, cela existe !
(Tout comme, d’ailleurs, un Husky, un Akita, un Shiba, un Terrier…).

Et cela n’est pas uniquement réservé aux chiens de berger (Border Collie, Berger Australien, Hollandais, Malinois, Berger Blanc Suisse, Berger des Pyrénées…) ou labradors ou Golden Retrievers !

Comment Eduquer Son chien En Seulement 15 Minues Par Jour (2)

L’éducation du Beagle via l’odorat

Il vous sera essentiel également, pour parvenir à une belle éducation de votre Beagle de répondre à ce grand besoin de sentir, renifler, pister… Bref, d’utiliser sa truffe.
Tout en répondant à son instinct.
(Plutôt que de vouloir aller contre).

Pour cela, bien évidemment, les balades vous seront d’une grande aide !
Mais vous pouvez aussi utiliser d’autres activités, ou accessoires, pour encore mieux répondre à ce besoin essentiel de votre Beagle.
Par exemple, lui proposer des petits jeux de flair, ou de recherche.
Très simple, mais qui vous permettront aussi de passer des moments funs avec lui.

Egalement, par exemple, utiliser un tapis de fouille en lieu et place de sa gamelle !
D’une part, cela l’occupera davantage, plus longtemps et plus intelligemment.
Et d’autre part, cela limitera un peu le côté « glouton » et vorace qu’ont bien souvent les Beagles !
Vraiment, vous aurez tout à gagner à trouver des alternatives à la classique gamelle, avec les croquettes.
Des tapis de léchage aussi seront parfaits.
Ou au minimum, une gamelle anti glouton.

On pose aussi souvent la question : « Est-ce qu’on a forcément besoin d’avoir une maison et un jardin, pour accueillir un Beagle ? »
La réponse est clairement non !
Si vous répondez bien à ses besoins essentiels, le Beagle pourra être un parfait chien d’appartement !

race-de-chien-beagle

Comment bien éduquer un Beagle : quelques conseils

Tout d’abord, que vous accueillez votre Beagle chiot, ou chien adulte, vous pourrez veiller à mettre en place une démarche d’éducation bienveillante, moderne… Et efficace.

Attention à ne pas tomber dans les caricatures de l’éducation canine positive, qui deviendrait alors complètement permissive.
Avec un chien quasi « Roi ».
Cela n’a strictement rien à voir, en réalité, avec l’éducation positive !
Qui fixe des règles, un cadre de vie. Qui travaille sur les émotions du chien, la relation avec ses humains.
Bref, on est très loin du monde des « bisounours », comme cela est, bien malheureusement, encore trop souvent présenté sur le net.

Il sera essentiel de respecter quelques éléments essentiels pour une bonne éducation de votre Beagle.
Notamment :
Vous montrer constant(e).
Et rigoureux(se) dans votre attitude, vos gestes, vos réactions, le choix des mots à utiliser…

Bref, si vous changez de méthode tous les jours, si vous êtes un jour ferme, le lendemain laxiste… Alors oui, à ce moment-là, votre Beagle deviendra un chien « têtu ». Un chien qu’on ne peut pas détacher lors de ses balades.
Un chien qui n’en profitera donc pas.
Ou beaucoup moins.
Un chien qui sera malheureux.

L’éducation du Beagle n’est pas forcément la plus simple, alors ce sera bel et bien à vous de faire des efforts.
Afin que votre toutou ait la belle vie qu’il mérite ! Notamment en puissant faire de jolies balades, en étant détaché.

dog-chef-code-promo-automatique-30%

Education Beagle : les ordres indispensables

L’éducation d’un Beagle passe par quelques commandes, ou ordres, qui sont indispensables.
(Et représenteront déjà de bonnes bases.)
Tout simplement pour avoir un chien heureux, bien dans ses pattes, que vous pourrez emmener partout avec vous. Détacher lors de certaines balades, ou laisser seul, à la maison, sereinement, lors de vos absences.

N’est-ce pas le but que d’offrir la meilleure vie possible à son petit compagnon à 4 pattes ?
Eh bien, cela vous demander quelques efforts dans l’éducation de votre Beagle.

Dresser son Beagle au rappel

L’une des commandes les plus importantes dans l’éducation de son Beagle, pour lui offrir les plus belles balades, et en toute sécurité, est bien évidemment le travail du rappel !
Vous pensez, ou pensiez que cela ne serait pas possible avec un chien de chasse ?

Eh bien détrompez-vous…

Même, s’il est vrai, que beaucoup de Beagles que l’on peut croiser en balade sont soit attachés, soit… Bien loin de leurs maîtres !

Mais pourtant, un bon rappel est vraiment tout à fait possible.
Et accessible.
En revanche, il est certain qu’il faudra travailler.
Et travailler.
Encore et encore, jusqu’à obtenir le rappel parfait, ou quasi, que vous attendiez.
Et ne pas penser qu’une simple friandise sera suffisante pour faire revenir votre Beagle.

Travailler progressivement, bien entendu.

Tout d’abord ?
Loin de toutes distractions (congénères, animaux, passants, odeurs alléchantes…)
Donc ? Chez vous !

Puis, très progressivement, vous augmenterez les distractions.
Tout en travaillant la motivation de votre chien à revenir vers vous.
Et en sécurité.
Donc avec une longe.
Obligatoirement.
Sinon ? C’est l’échec assuré. Tout simplement.

Et vous tomberez dans la caricature : « pfff, avec un Beagle, impossible d’avoir un bon rappel ! »

Pour aller plus loin et savoir précisément, étape par étape, comment obtenir un super rappel avec votre Beagle, découvrez la Méthode « Objectif Rappel ! »

chiot-beagle-2-mois-couché

Lui apprendre la solitude

La gestion de la solitude pose parfois souci au Beagle, chien de chasse en meute.
Aussi, il faudrait réaliser un apprentissage approprié, et progressif.
Tout comme l’éducation de votre Beagle pour le rappel.

Rassurez-vous, l’apprentissage de la solitude bien conduit, votre canidé pourra parfaitement rester seul et tranquille, durant vos absences.

Mais surtout… Si vous répondez bien à ses besoins fondamentaux !
On en revient toujours à cela !
Car même avec un bon apprentissage de la solitude, si votre chien ne se dépense jamais par exemple… Alors attention les dégâts à la maison !

Les deux seront indispensables : lui apprendre que tout est ok durant vos absences (et vous prévenir de toute anxiété de séparation), ET répondre à ses besoins fondamentaux.

Il faudra apprendre à votre Beagle à rester seul, de manière très progressive.
Et ce, dès son plus jeune âge.
D’abord ne serait-ce que quelques instants, dans une autre pièce.
Puis, progressivement, étendre la distance, et la durée de vos absences.

Et trouver également de quoi l’occuper durant vos absences lors de ce travail.
Par exemple avec des Kongs fourrés (vous pouvez même les placer au réfrigérateur quelques heures), des friandises de mastication…

Pour les friandises, il n’y a pas à hésiter !
Les meilleures sont chez Canigourmand !


Et profitez de nos codes de réduction, obtenus pour vous :


5€ pour votre 1ère commande, avec le code de parrainage (à renseigner lors de votre inscription) : MAITREETCHIEN

5% sur votre commande, si vous avez déjà un compte client, avec le code : MAITREETCHIEN5

canigourmand-code-de-parrainage
cani-gourmand-code-promo

Les autres ordres de base pour éduquer un Beagle

Comme pour toutes les races de chiens, il faudra aussi apprendre quelques ordres supplémentaires à votre Beagle, pour pouvoir lui offrir un beau quotidien.

L’éduquer vous permettra aussi de passer de bons moments ensemble, de renforcer votre relation, travailler la confiance qu’il aura en vous…

Comment bien éduquer votre Beagle ?

Eh bien, en travaillant sur la motivation qu’il aura à apprendre !
Il vous faudra donc trouver ce qui le motive le plus pour « travailler » avec vous.
Bien sûr, on pense tout de suite aux récompenses en mode « friandises » pour les Beagle !
Et cela peut tout à fait fonctionner, en effet !
Alors, surtout, ne pas vous en priver !

Attention juste aux quantités données dans la journée…
Bien penser à retirer de la ration journalière, tout ce qui aura été donné sous formes de récompenses !
Sinon, gare au surpoids !

D’ailleurs, on dit souvent que ce brave toutou est sujet à l’obésité.
C’est vrai, mais surtout car, en fait, il s’agit d’un chien très énergique, qui a un grand besoin de dépense, comme nous l’avons précisé, mais qui, pourtant, ne fait, bien souvent, que des balades en laisse… Faute d’un rappel suffisant !

Donc si vous voulez que votre Beagle reste mince et bien en forme… Surveillez son alimentation et travaillez son rappel pour lui faire faire de belles balades !

Les ordres classiques à apprendre à votre Beagle ?

Les positions bien sûr (assis, couché, debout),
« panier » également, par exemple.

Et bien sûr, travailler la gestion des émotions (excitation, frustration, calme) et les auto-contrôles !
Cela vous aidera aussi à imiter les aboiements… Le Beagle a une voix qui porte lorsqu’il aboie ! 😉


L’éducation du Beagle n’est peut-être pas la plus simple.
Ce n’est sans doute pas le chien le plus obéissant au monde.  Mais elle est, tout de même, bien loin des caricatures que l’on peut entendre, ou rencontrer encore régulièrement, en disant que le Beagle est têtu, ne peut pas revenir une fois détaché…
C’est un chien qui aime chasser, qui a du tempérament, certes.
Mais dont l’éducation est tout à fait possible !

Travaillez, avancez pas à pas, et votre Beagle sera un parfait compagnon de vie à vos côtés, de surcroît, très sociable !



Anticipez d’éventuels frais vétérinaires qui peuvent vite exploser en cas de maladies ou accidents.
Avez-vous déjà pensé à une mutuelle pour votre animal de compagnie ?
Demandez un devis, c’est gratuit et sans engagement bien sûr !

Sante Vet

Laisser un commentaire