Les 7 erreurs d’éducation à ne surtout pas commettre avec votre chiot (2/3)

Erreur #3 : Le laisser tirer sur la laisse

 

 

Combien de propriétaires de chiens ont des difficultés lors de promenades avec leur loulou ?

 

Une très grande majorité !

 

Et la pour la plupart, les rôles se sont même inversés ! Et c’est donc leur toutou qui les promène, en allant où il souhaite, en s’arrêtant quand bon lui semble, et en imposant son propre rythme…

 

Pourquoi en être arrivé à cette situation ?

 

Eh bien tout simplement car ce problème n’a jamais été réglé à temps, encore moins lorsque le chien était encore chiot…

 

Au contraire, au fil du temps, le chien a fini par prendre les sorties en laisse comme un jeu : celui qui tire le plus fort de son côté !

 

La version du canidé : « droit devant !« , la version du maître : « essayons de résister et de ne pas tomber !!« . 😉

 

Alors comment éviter que ce jeu, pas très agréable, ne s’installe progressivement, au fil des mois ?

 

Parce que, comme vous l’aurez compris, tout l’enjeu est de mettre en place, chez son toutou, d’autres comportements plus confortables, et ce, dès son plus jeune âge.

 

Un principe simple à garder en tête et à appliquer (bien évidemment, cela est encore plus simple quand le chien est encore tout jeune !) :

 

la laisse doit TOUJOURS rester DETENDUE !

 

Et pour cela, rien de mieux que de commencer à la maison, par un jeu : mettre la laisse à son chien, faire 2 ou 3 pas, et si la laisse se tend, alors on s’arrête immédiatement.

 

On redémarre, et dès que la laisse se tend à nouveau, alors on s’arrête une nouvelle fois.

 

Et ainsi de suite…

 

Jusqu’à ce que votre chiot comprenne que « laisse tendue = arrêt », et « laisse détendue = on repart ! »

 

Il faut utiliser une laisse relativement longue, environ 1m50.

 

Bannissez toutes les laisses courtes, et les laisses à enrouleur.

 

Celles-ci ne font qu’apprendre au chien à ressentir quasi continuellement une tension de la laisse.

comment éduquer son chien

Erreur #4 : Le laisser sauter

 

 

C’est tellement mignon de voir votre chiot se précipiter et venir vous faire la fête, puis vous sauter dessus…

 

Certes, c’est attendrissant… pour le moment. 😉

 

Mais quand il sera devenu adulte, et vous aura fait tomber, ainsi que vos invités, cela sera beaucoup moins agréable…

 

Aussi, autant prendre immédiatement de bonnes habitudes, à garder toute la vie 🙂

 

Comment faire pour éviter les sauts, dès le plus jeune âge de votre loulou ?

 

Et bien tout simplement en respectant le principe évoqué dans l’erreur n°2 (article précédent)  : ignorer le mauvais comportement, et valoriser le bon.

 

Concrètement, quand votre chiot vous saute dessus :

  • l’ignorer complètement (ne pas le caresser, se tourner pour ne pas le regarder, « ranger » ses mains pour ne pas être tenté de le caresser ou le toucher)
  • attendre qu’il finisse pas poser les 4 pattes au sol, et à ce moment là, le féliciter (de manière calme, pour ne pas l’exciter à nouveau et éviter qu’il ne saute à nouveau – et si toutefois cela était le cas, il vous suffirait de recommencer à l’ignorer).

 

En faisant cela dès les 1ers jours d’accueil de votre chiot, vous aurez très rapidement un chien qui ne fait plus le kangourou quand il est content !

 

Un point essentiel (mais très délicat à obtenir !!) :

 

exiger des autres personnes qu’elles ne caressent absolument pas votre toutou quand il leur saute dessus.

 

Sinon, elles ne font que renforcer ce mauvais comportement !

 

Et c’est en grosse partie pour cette raison que cet apprentissage est parfois long à obtenir. Malgré tous vos efforts, le chien est régulièrement renforcé dans ses « mauvais » comportements par d’autres personnes.

 

 

La fin des erreurs à ne surtout pas commettre tout prochainement…

 

 

Stéphane

Laisser un commentaire